Voici pourquoi la grossesse et l'accouchement des jeunes filles sont plus à risque (pour elles et pour leur bébé)

Alors que la Cour suprême des États-Unis a décidé de révoquer l’arrêt Roe v. Wade assurant le droit à l’avortement, l’histoire d’une jeune fille de 10 ans a fait le tour de la presse internationale. La raison ? Tombée enceinte après un viol, elle a été forcée de quitter son État et rejoindre l’Indiana pour pouvoir accéder à une IVG. Certains opposants à l’avortement avaient alors décrété que la jeune fille aurait dû mener sa grossesse à terme.

Dans les pages du New York Times, de nombreux professionnels de santé ont pris la parole pour dénoncer la brutalité d’un tel phénomène sur la santé des petites filles. "Leurs corps ne sont pas prêts pour la naissance d’un enfant et ça peut être vraiment traumatisant", a indiqué Marie Bass Gomez, sage-femme et infirmière au Bundung Maternal and Child Health Hospital en Gambie. En effet, le bassin d’une enfant n’est pas assez large pour le passage d’un fœtus, même tout petit. "Elles ont un travail long et obstrué, le fœtus appuie sur la vessie et sur l’urètre, ce qui provoque parfois des maladies inflammatoires pelviennes et la rupture des tissus entre le vagin, la vessie et le rectum", continue le Dr Ashok Dyalchand, qui a longtemps travaillé auprès de jeunes adolescentes enceintes.

770 000 filles de moins de 15 ans accouchent chaque année

La grossesse représente indéniablement un danger pour ces jeunes filles, encore plus quand elles sont âgées de moins de 15 ans. "Les complications, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Les enfants qui font du sport sont plus déterminés à l'âge adulte
Allaitement : le triclosan passe probablement dans le lait maternel (et nuit au bébé)
Diversification menée par bébé ou DME : comment ça se passe ?
Hépatite infantile : symptômes, cas en France, causes
Vitamine D : un nourrisson frôle la mort à cause d'un complément alimentaire inadapté

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles