Voici pourquoi les jeunes n’aiment plus sortir en boîte de nuit

mediaphotos/istock

Seul 25% des jeunes de la gen Z se disent intéressés par les sorties, le chiffre tombe à 13% pour les millennials.

Un coût financier et mental

Beaucoup de raison explique ces chiffes. La principale : ces générations sont beaucoup moins enclines à consommer de l’alcool ou de la drogue en excès. Aller en boîte a aussi un coût non négligeable et pas mal de jeunes n’ont pas envie de dépenser le peu d’argent perçu dans des verres en soirée. La peur de l’avenir y est aussi pour beaucoup. Au cœur des préoccupations des jeunes, leur mal-être et leur stress est en hausse notamment avec la pandémie. En 2021, 62% des 18-24 ans ont eu des pensées suicidaires.

En 2016, The Guardian parlait déjà du désintérêt des jeunes Anglais pour les clubs. Cette foi la musique de mauvais goût était pointée du doigt. Les jeunes préfèrent dépenser leur argent dans de grands évènements comme des festivals.

À découvrir également : Genre, harcèlement, santé mentale... les ados sont-ils plus conscients qu'avant ?

Entre drogues et piqûres

Une autre hypothèse qui pourrait expliquer ces chiffres s’expliquent dans les évènements récents. Nombreux sont ceux et celles qui ont été droguées et piquées lors de soirées en boîte de nuit. Cette insécurité a poussé bon nombre de jeune à se détourner des boîtes de nuit pour faire des soirées chill chez quelqu’un qu’ils connaissent et où ils se sentent en sécurité.

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - "On dansait et j’ai senti une piqûre au niveau de l’épaule": victime d’une piqûre en boîte de nuit, elle témoigne

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles