Pourquoi Ken Follett va donner 148.000 euros pour restaurer la cathédrale de Dol-de-Bretagne

·1 min de lecture

Le maire de Dol-de-Bretagne, Denis Rapinel, parle d'un "Noël au mois de mars". Et pour cause, la Fondation du patrimoine a annoncé lundi que le célèbre écrivain gallois Ken Follet a offert l'intégralité des droits d'auteur de son récit "Notre-Dame", publié après l'incendie du 15 avril 2019, pour restaurer la cathédrale de Dol-de-Bretagne. Un cadeau à hauteur de 148.000 euros qui arrivera bientôt dans les caisses de la mairie. Invité d'Europe Matin mercredi, Ken Follett, explique pourquoi il a décidé de faire ce don. 

Une cathédrale "spéciale"

Bouleversé par l'incendie de Notre-Dame de Paris, comme de nombreuses personnes à travers le monde, Ken Follett voulait d'abord faire don de ses droits d'auteurs pour la restauration de la "vieille dame". Mais face à l'afflux de dons, environ un milliard d'euros, récoltés en quelques jours, l'auteur à succès se dit que "cela suffira". Mais son éditeur, Robert Laffont, lui parle alors de la Fondation du patrimoine et de son rôle auprès de très nombreuses anciennes bâtisses.

Mais si Ken Follett a décidé de spécifiquement aider cette cathédrale, c'est parce qu'elle est "spéciale". "Elle est entièrement construite dans un style cohérent", le gothique, avance l'auteur, qui rappelle que pour de nombreuses cathédrales, le chantier s'est arrêté 40 ou 50 ans à cause du manque d'argent. Et cela se ressent dans l'architecture finale, notamment pour Notre-Dame-de-Paris, puisqu'entre la coupure du chantier et sa reprise, le style avait évolué. E...


Lire la suite sur Europe1