Pourquoi l'actrice Emily Blunt en a marre des rôles de "femmes fortes"

Pourquoi l'actrice Emily Blunt en a marre des rôles de
Pourquoi l'actrice Emily Blunt en a marre des rôles de "femmes fortes" - Abaca

"Ca me fait vraiment rouler des yeux". Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Emily Blunt n'a pas sa langue dans sa poche. L'espace d'une interview accordée au Telegraph, l'actrice anglaise découverte dans Le diable s'habille en Prada et largement remarquée ensuite dans Sicario ou Edge of Tomorrow, est revenue sur un stéréotype hollywoodien qu'elle ne supporte plus : celui de la femme forte.

Stéréotype que la comédienne a pu incarner dans sa carrière, du spectaculaire Edge of Tomorrow aux deux opus remarqués de Sans un bruit. Oui mais voilà, pour l'actrice, actuellement à l'affiche du western The English, c'est une facilité scénaristique de plus. La "femme forte", c'est ce personnage féminin "badass", dure à cuire, sans failles, sur lequel semblent converger les marqueurs habituels des protagonistes masculins dits "musclés".

Un archétype qui est celui du cinéma d'action, où abondent les "hitwomen" - les flingueuses oscillant entre violence "masculine" décomplexée et codes féminins. "C'est la pire chose qui soit quand on ouvre un script et qu'on lit les mots : 'personnage féminin fort'. Cela me fait rouler les yeux. Ca m'ennuie !", fustige la jeune femme.

Un rôle trop cliché ?

Pour Emily Blunt, ce qui manque aux personnages féminins principaux dits "forts", c'est la subtilité, la nuance, la vulnérabilité. "J'aime quand un personnage a un secret. Dans The English par exemple,...

Lire la suite


À lire aussi

Mais pourquoi la droite américaine s'attaque-t-elle aux "femmes à chats" ?
Pourquoi les femmes suisses ont crié leur colère à 15h24
Pourquoi le télétravail alourdit la charge mentale des femmes pendant le confinement