Pourquoi manger gras pourrait "masquer" un cancer

·1 min de lecture

Avoir un régime gras empêcherait l'organisme de détecter lorsqu'une tumeur risque de se former et brouillerait les pistes, explique une étude parue dans la revue Cell Stem Cell.

C'est une équipe de scientifiques de l'Université de Cambridge qui a fait cette découverte. Des chercheurs ont analysé deux groupes de souris, dont l'un avait un régime gras et l'autre pas. Ils ont étudié leurs microbiotes et leur système immunitaire et ont tissé un lien entre les deux pour expliquer la survenue de cancers.

Quand on développe une tumeur, c'est parce qu'une cellule perd ses capacités à fonctionner. Normalement, le système immunitaire prend le relais : la cellule porte un marqueur (CMH-II) qui signifie au système immunitaire qu'il doit la détruire. Autrement dit, la cellule anormale alerte qu'elle est en difficulté. Cela évite que ne se forme un amas de cellules défaillantes qui provoquerait une tumeur.

Un système immunitaire aveuglé par le gras

Ce marqueur est automatique, mais les scientifiques se sont aperçus qu'il pouvait ne pas fonctionner lorsque l'on mangeait trop gras. En effet, le groupe de souris avec ce régime présentait un niveau de CMH-II extrêmement bas, par rapport aux souris avec un régime alimentaire normal.

Cela laisse à penser que ce type d'alimentation empêcherait aux cellules de présenter le marqueur essentiel pour prévenir les cancer, et inhiberait de fait, l'action du système immunitaire chargé d'empêcher la formation de la tumeur. En (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Que sait-on du nouveau variant atypique du Covid-19 détecté en Bretagne ?
DIRECT Covid-19 en France ce 12 novembre : chiffres, annonces
Le produit au fluor, utilisé pour farter les skis, serait gravement toxique
Lotion pour l’acné : les produits les plus efficaces
Un cas de brucellose détecté en Haute Savoie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles