Pourquoi le Monopoly a plusieurs origines (et un vrai message idéologique)

·1 min de lecture

Tous les jours dans Historiquement vôtre, David Castello-Lopes revient sur les origines d'un objet ou d'un concept de la vie quotidienne. Mardi, il s'est penché sur les racines de l'un des jeux de société les plus populaires au monde, qui passionnent petits et grands depuis des décennies : le Monopoly.

"J’avais un peu oublié le Monopoly, et j'ai donc passé trois heures à y jouer l'autre jour, pour me souvenir un peu du jeu. Et c’est quand même un jeu d’une grande violence, où l'on passe une heure et demie à accumuler patiemment des richesses dont on est fier, et paf, un coup de dés, et on perd la totalité de son argent, de ses maisons, de ses hôtels. Alors bien sûr, c'est pour rire, mais cela donne quand même une idée de ce que c’est quand ce n'est pas pour rire. Et on se demande qui a eu l'idée de ce jeu d’une grande cruauté.

>>Retrouvez les émissions de Matthieu Noël et Stéphane Bern en replay et en podcast ici

Pendant longtemps, l’histoire de la création du Monopoly était la suivante : au début des années 30, aux Etats-Unis, c’est la dépression économique. Il n'y a donc pas d'argent, pas d'avenir, de travail. Et là, à Atlantic City, un certain Charles Darrow, qui est au chômage, se dit un jour : 'Qu'est ce que je pourrais inventer ?'. Et il invente le Monopoly. Il va voir un fabricant de jeu, Parker Brothers, qui commercialise son jeu. Ce dernier fait un carton, et Darrow devient millionnaire, tout comme le fabricant.

Plusieurs versions dans les années 30

Cette histo...


Lire la suite sur Europe1