Pourquoi le mythe du "vagin étroit" détruit les femmes

Le sujet n'a rien de nouveau, mais son ampleur est bien réelle. Il n'y a qu'à taper "vagin trop large" ou "trop lâche" sur Google pour constater la préoccupation qui règne autour de la fermeté et l'étroitesse de l'organe génital – ou plus précisément, du canal vaginal. 1 810 000 et 2 300 000, c'est le nombre respectif d'occurrences pour ces deux expressions sur le moteur de recherche.

Parmi les résultats, la plupart des articles expliquent ce qui pourrait provoquer une béance ou une laxité quelconque, répondant aux questions posées par les concernées. Les témoignages sur les forums, eux, s'inquiètent qu'une vie sexuelle active, un accouchement ou un changement hormonal comme les femmes en connaissent nombreux, soient la cause d'une telle situation.

La traduction est simple : avoir un "vagin large" est considéré comme un défaut, un "vagin étroit", une qualité. Voire un signe de "normalité" et de désirabilité quand on fouille plus loin (sur les sites porno, en gros).

Mais surtout, une énième injonction à atteindre un idéal physique pensé pour et par le regard masculin. Car c'est bien de là que provient cette idée reçue et ses conséquences dévastatrices : de la sensation que ressentirait un homme cisgenre en pénétrant notre sexe avec son pénis.

Et puis, cette pression est aussi intrinsèquement liée à la culpabilisation qui persiste autour du plaisir féminin, et vise celles dont la sexualité est active. On décrypte un mythe à déconstruire au plus...

Lire la suite


À lire aussi

Mais pourquoi la droite américaine s'attaque-t-elle aux "femmes à chats" ?
Pourquoi le télétravail alourdit la charge mentale des femmes pendant le confinement
Pourquoi les femmes devraient (vraiment) arrêter d'être modestes au travail

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles