Pourquoi il n’y a plus de Doliprane dans les pharmacies

·1 min de lecture

Sous ses différentes marques et formats (poudre, gélules…), le paracétamol est le médicament le plus vendu en France*, en valeur comme en quantité. La vedette des comprimés de paracétamol nous aide à soulager la douleur et la fièvre et peut être achetée avec ou sans ordonnance. Seulement voilà, ce dernier serait aux abonnés absents dans les officines depuis quelques mois, notamment en gélules de 1 000 mg et en flacons pipettes destinées aux enfants. Et cela n’est pas près de s’arranger. "Le fabricant Sanofi espère un retour à la normale vers le mois de juin 2022", peut-on lire sur Le Quotidien du pharmacien.

Conformément aux recommandations du Haut Conseil de Santé publique, les Français se sont rués sur le paracétamol et non les anti-inflammatoires non stéroïdiens "pour le traitement symptomatique de la fièvre mal supportée et des douleurs". Sans compter l’épidémie tardive de grippe ainsi que tous les différents maux de l’hiver qui ont fait bondir les ventes de Doliprane. Bien que la poudre de ce médicament soit produite en Chine, l’usine Sanofi, qui la transforme en gélules, semble avoir du mal à suivre la cadence. D’après La Dépêche, le laboratoire Sanofi devrait bientôt limiter les commandes des officines à 720 unités maximum.

Mais le contenu de ces petites boîtes n’est pas le seul responsable de cette pénurie. À cause de la crise des matières premières comme le plastique et l’aluminium, nécessaires pour fabriquer les tubes, les emballages et les plaquettes, les contenants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles