Pourquoi les naissances sont reparties à la hausse pour la première fois en six ans

Bonne nouvelle pour la France. Pour la première fois depuis six ans, les chiffres de la natalité sont en hausse. Un phénomène survenu après le confinement du printemps 2021, en raison de la pandémie de Covid-19 - le dernier en date. Comment expliquer cette nouvelle tendance ? "Il y avait les incertitudes lors du premier confinement, sur l'évolution des ressources des personnes, les transmissions du virus entre la mère et l'enfant", détaille Isabelle Robert-Bobée, cheffe de la division enquêtes et études démographiques de l'Insee.

"Et aussi, certaines populations qui avaient recours aux centres de procréation médicalement assistée, le fait que ces centres ont été fermés pendant le premier confinement", ajoute-t-elle au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSI - En France, les naissances baissent mais la mortalité périnatale augmente

En revanche, le nombre de naissances a baissé de 8% chez les femmes de moins de 25 ans et d'un quart chez celles de moins de 20 ans. Au total, plus de 742.000 bébés sont nés en 2021.

Chez les mères de moins de 30 ans, des chiffres en baisse

Ce sont les femmes les plus âgées qui ont tiré la natalité vers le haut, notamment celles de plus de 40 ans. Les naissances ont progressé de 3,5% pour les femmes âgées de 30 à 34 ans, de 4,8% pour celles de 35 à 39 ans et de 5,3% pour celles de 40 ans ou plus. En revanche, le nombre de naissances pour les mères de moins de 30 ans est en repli.

>> Retrouvez Europe Soir en replay et en podcast ici

Enfin, il e...


Lire la suite sur Europe1