Pourquoi il ne faut pas se brosser les dents après avoir bu un jus d’orange

Avec son apport en vitamines C et en fibres, le jus d'orange est le jus de fruits préféré des Français. Ce dernier représente plus de 40 % des volumes de jus de fruits vendus chaque année, avec environ 800 millions de litres consommés*. Celui que l'on consomme en brique, en bouteille ou pressé occupe d'ailleurs une place de choix sur la table du petit-déjeuner entre le café, le thé et les biscottes. Seulement voilà, lorsque cette boisson acide est bue juste avant de se brosser les dents, il fragilise l'émail de nos dents. Pour ne pas abîmer vos quenottes, mieux vaut donc patienter entre le verre de jus et la brosse à dents.

Dans un article publié sur la plateforme Ma Santé bucco-dentaire, dédiée au grand public afin de s’informer et de recevoir des conseils pratiques, la liste de toutes les boissons à éviter avant un brossage de dents est donnée. C'est le cas du café, de l'eau pétillante mais aussi et surtout du jus d'orange. En cause : leur teneur en acidité. "La plupart des jus de fruits sont concentrés et, par conséquent, vous exposent à beaucoup plus d’acide que si vous mangiez le fruit sous sa forme naturelle", peut-on lire sur le site. Parmi les plus mauvais élèves : le jus d'orange qui compte entre 5 et 7 % d'acidité (contre 1 % pour une orange). "Cela provoque une déminéralisation de l’émail et la création de micros trous à la surface des dents. [...] Les bactéries vont les absorber parce qu’elles en ont besoin pour fonctionner et synthétiser des acides qui vont eux aussi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles