Pourquoi il ne faut plus jeter ses épluchures de fruits et légumes

Rien ne se perd. Il est possible d’utiliser les épluchures de fruits et de légumes en cuisine. Mais à une seule condition : ils doivent être bio ! Car la peau des végétaux retient une bonne partie des pesticides pulvérisés, alors la manger serait vraiment néfaste pour notre santé. Alors pour les nettoyer, on les passe à l’eau et on les frotte avec une brosse. Voilà, ils sont prêts à être dégustés.

Faire des chips d’épluchures

C’est la solution rapide, facile et super gourmande ! Pommes de terre, carottes de toutes les couleurs, courgettes, navet, autant de légumes à transformer en chips. Épluchez vos légumes à l’économe (après les avoir nettoyés), et déposez les épluchures dans un grand saladier. Ajoutez une bonne cuillère à soupe d’huile d’olive, une grosse pincée de sel, du poivre. Mélangez bien. Vous pouvez aussi aromatiser vos épluchures avec du curcuma, du paprika, des herbes séchées, etc. Disposez ensuite vos épluchures à plat sur une plaque allant au four, recouverte de papier cuisson. Enfournez pour une quinzaine de minutes à 180 °C environ. Il est aussi possible de faire des chips de fruits, avec des épluchures de pomme ou de poire notamment. Même principe que pour les légumes, sauf que vous utiliserez une huile neutre, comme l’huile de pépins de raisin. Vous pouvez aussi les aromatiser avec un peu de cannelle, et du sucre qui caramélisera.

Faire un bouillon, une soupe ou un velouté

Les bouillons maison sont toujours plus parfumés. Avec de bonnes herbes, des épices et surtout, ce qui vous tombe sous la main ! Carcasse de volaille, restes de viandes, de poissons, et surtout épluchures de légumes sont les ingrédients principaux d’un bon bouillon ! Les épluchures de pomme de terre, de carottes, de courgettes, de panais, les fanes de carottes ou de radis, les cosses de petits-pois, tous ces “déchets” sont en fait parfaits pour donner du goût à vos soupes, veloutés et bouillons. À vous de jouer.

Transformer ses peaux d’agrumes

Vous avez prélevé les suprêmes de vos pamplemousses,

(...) Cliquez ici pour voir la suite