Pourquoi il ne faut pas jeter la peau des pastèques

En été, on l'aime pour son goût sucré, ses nutriments et sa richesse en eau. Mais saviez-vous que la peau de la pastèque regorge elle aussi de multiples bienfaits ? Ne la jetez plus !

Tout est bon dans le cochon… et dans la pastèque aussi ! Si sa chair fait le bonheur des petits et grands gourmands de juin à septembre, sa peau, quant à elle, se retrouve bien souvent au fond de nos poubelles. Pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, la couche verte qui recouvre la pastèque est bel et bien comestible. Mieux encore, elle est une véritable mine de bienfaits pour la santé. Alors, pour faire le plein de bonnes choses, on croque dedans, on en fait une confiture voire un gaspacho ou on boit son jus pour profiter de tous ses nutriments. Et si elle est bio, c'est encore mieux…

Elle retarde le vieillissement de la peau

La peau de la pastèque est naturellement riche en vitamines A, C et en lycopène. De tous les caroténoïdes, le lycopène possède l’action antioxydante la plus puissante. Il lutte contre le vieillissement cutané, hydrate le tissu dermique et cerise sur le gâteau, il protège la peau contre les rayons du soleil. Pour en bénéficier, deux options s'offrent à vous : l'appliquer directement sur la peau ou la croquer dedans à pleines dents. La seconde s'avère bien plus efficace !

La pastèque permet de lutter contre l'hypertension

La L-citrulline, que l'on retrouve en nombre dans la peau de pastèque, est un acide aminé non essentiel qui joue un rôle important dans la santé cardiovasculaire et métabolique. D'après une étude publiée en 2018 dans la revue National Library of Medicine, il a le pouvoir de faire baisser la pression artérielle au repos et induite par le stress.

Elle prévient la fonte musculaire

Cet acide aminé non essentiel permettrait aussi de préserver la santé de nos (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Un bocal pastèque pour vos apéros d'été

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles