Voici pourquoi il ne faut pas réutiliser votre crème solaire de l’année dernière

©Getty Images / cdwheatley

Avec l’arrivée de l’été, les fortes chaleurs et le soleil qui tape, il est essentiel de se protéger. Mais avant d’appliquer sa crème solaire, un détail doit attirer votre attention : la date de péremption. Cette information, qui peut paraitre anodine, a son importance.

Si le soleil nous redonne le sourire, il faut aussi se méfier du retour des beaux jours, car cela pourrait s’avérer être nocif pour notre peau. C’est pourquoi en été, il est essentiel de se protéger. En effet, une récente étude des laboratoires Pierre Fabre, réalisée en mai dernier a d’ailleurs alerté sur le sujet en expliquant que près d’un enfant sur trois avait attrapé un coup de soleil, l’été dernier. Un résultat qui n’a pas étonné le Dr. Luc Sulimovic, président du Syndicat National des Dermatologues-Vénéréologues (SNDV), qui a confié que « bien qu’informés, les Français ne mettent toujours pas en pratique les bons réflexes pour protéger leur peau lors d’une exposition solaire ». On ne néglige donc pas une bonne protection avant de sortir cet été. Mais même si l’on se protège avec une crème solaire, il est important de bien la choisir et surtout de bien regarder la date de péremption. En effet, ce détail, qui peut paraître anodin, pourrait en réalité faire toute la différence notamment sur notre santé. On vous explique.

À lire aussi >> Pensez-vous à appliquer de la crème solaire partout ?

Efficacité nulle et brûlures : l’utilisation d’une vieille crème solaire n’est pas conseillée

S’il vous reste, de la crème solaire achetée il y a plusieurs mois déjà, vérifiez sa date de péremption. En effet, l’utiliser si cette dernière est dépassée pourrait avoir des effets néfastes sur votre...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles