Voici pourquoi il ne faut pas sécher nos cheveux à l’air libre ni utiliser de serviette de bain

Cynthia Lahoma

Si l’on savait que les appareils chauffants endommageaient nos cheveux, d’autres habitudes s’ajoutent à la liste. La manière dont on les sèche n’est pas sans conséquence. Explications.

C’est un geste bien ancré dans nos habitudes. Une fois nos cheveux lavés, on attrape la serviette à proximité pour éponger l’excédent d’eau. Cependant, si ce geste achève nos routines, il n’est pas sans conséquence. Lorsqu’ils sont mouillés, les cheveux sont gorgés d’eau, la fibre capillaire est alors très plus vulnérable. En effet, cette dernière est constituée d’écailles qui la protègent, comme des tuiles le feraient pour un toit. Lorsque le cheveu est mouillé, il est soumis à une pression ce qui peut endommager ces écailles et altérer leur rôle protecteur indique le docteur Tim Moore au Daily Mail.

Le « mauvais rôle » tenu par la serviette, tient, quant à lui, aux frictions crées par sa matière éponge. En effet, elle favorise leur casse, en témoigne l’expertise de Monae Everett auprès du HuffPost : « Cela peut aggraver les fourches et provoquer de petits cratères le long de la tige du cheveu, ce qui l’affaiblit ». Le cheveu devient plus sec et perd de son hydratation.

Les bons gestes

Ainsi, pour maintenir la bonne santé de notre chevelure, Monae Everett conseille de troquer la classique serviette en coton contre une serviette en microfibres. Elle a l’avantage de très bien absorber l’eau. On procède par des gestes doux sans frotter, ni étirer les cheveux et encore moins les torsader. On peut achever la routine par les préconisations du Docteur Moore qui déconseille de laisser la chevelure...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi