Voici pourquoi ne rien faire est aussi bon pour la santé qu’un entraînement

© PeopleImages / Istock

Avec nos rythmes de vie à cent à l’heure, le repos passe de plus en plus au second plan. Pourtant, ce dernier est extrêmement important pour le corps et l’esprit. Il serait même aussi bénéfique que de pratiquer une activité physique.

Travailler, faire du sport, maintenir une vie sociale, s’occuper de son intérieur… Au quotidien, nos vies sont bien remplies et beaucoup d’entre nous évoluent à un rythme infernal, laissant peu de place au repos. Pourtant, ce dernier est essentiel pour que notre cerveau et notre corps fonctionnent bien. Attention, ici par « repos », l’autrice de ces lignes n’entend pas une bonne nuit de sommeil ou même la période de récupération nécessaire entre deux séances de sport, mais le vrai repos. Celui où l’on ne pense à rien et où l’on ne fait rien. Ce que les professionnels appellent le « repos éveillé », qui serait aussi bénéfique pour l’être humain qu’un entraînement.

Dans une lettre publiée dans le média « Sleep », des chercheurs de l'Occupational Sleep Medicine Group de l'Université de l'État de Washington décrivent le repos éveillé comme une « quatrième pièce du puzzle » dans la pierre angulaire du bien-être que représentent l'exercice, la nutrition et le sommeil. Le repos éveillé est « une période de réflexion calme et posée qui laisse au cerveau le temps de considérer et de traiter tout ce qui survient spontanément », explique l'auteure principal de la lettre, le Dr Amanda Lamp. « Il faut sortir consciemment de vous-même et de vos listes de tâches et de tout ce que vous pensez être important, et laisser à votre cerveau le temps de réfléchir à ce qui doit être traité ou procédé. » Ainsi, durant...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi