Pourquoi Omicron est-il moins dangereux que Delta ?

·1 min de lecture

Bien que les cas de COVID-19 aient augmenté à travers le monde, les hospitalisations n'ont que légèrement augmenté et Omicron semble provoquer une maladie moins grave que les souches précédentes. Le risque d’être hospitalisé serait de 60 % à 70 % moins élevé qu’avec le variant Delta, d’après une étude menée par l’agence sanitaire britannique UKHSA. Les médecins britanniques constatent que leurs patients Omicron ont moins souvent besoin de ventilation mécanique et que les durées de séjour à l’hôpital sont plus courtes.

"De plus en plus de nouvelles données suggèrent que le variant Omicron du coronavirus responsable du COVID-19 est à l'origine de symptômes moins sévères que les souches précédentes", a déclaré ce 4 janvier un responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Omicron est moins dangereux, assure aussi Olivier Véran. Il provoque moins de syndromes de détresses respiratoires aiguës, les besoins en lits de réanimation sont moins importants qu’avec les variants précédents.”

Omicron ne descend pas dans les poumons

La raison ?

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Flurona : quel est ce nouveau virus qui mélange grippe et covid ?
Une nouvelle technique d'imagerie permettrait de détecter l'arthrose plus tôt
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce mardi 4 janvier en direct : annonces, chiffres
Bientôt un vaccin pour les personnes allergiques aux chiens ?
Faut-il porter un masque FFP2 dans les lieux fermés ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles