Pourquoi et comment prendre soin de ses pieds quand on est diabétique ?

À l’instar des yeux ou des reins, une personne diabétique doit être vigilante à l’état de santé de ses pieds. Le diabète peut entraîner une atteinte au niveau des artères périphériques des pieds, induisant une neuropathie, autrement dit une perte de sensibilité au niveau de ces extrémités.

Nos pieds font souvent l’objet de petites coupures, de mycoses interdigitales ou d’irritations entre les orteils. En raison de la perte de sensibilité, le patient diabétique peut ne pas remarquer une plaie, qui pourrait dégénérer vers un mal perforant plantaire. "Il s’agit de l’ulcère du pied diabétique. S’il n’est pas pris en charge, il peut rapidement y avoir une ostéite, une inflammation de l’os secondaire à une infection, et donc une éventuelle amputation. Ce n’est toutefois pas le cas de tous les diabétiques. Ces complications sont plus fréquentes chez des personnes ayant développé un diabète de type 2 avec une évolution sur plusieurs années", explique Éric Prou, pédicure-podologue et président du Conseil national de l’Ordre des pédicures-podologues.

En tant que diabétique, il est également possible d’avoir une déformation du pied. Le patient peut alors présenter des durillons sur le pied ou les orteils. Avec le frottement, ces cors peuvent s’enflammer et s’infecter. Il faut donc régulièrement surveiller ses pieds lorsque l’on souffre d'un diabète.

Au quotidien, les patients doivent examiner leurs pieds ou les faire vérifier par un tiers. Chaque partie des pieds doit être minutieusement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite