Pourquoi revoir l'émouvant téléfilm sur Jonathan Destin, symbole du harcèlement scolaire

Adobe Stock
Adobe Stock

"A tous ceux qui ont connu Jonathan, par son histoire, son livre, son film, dans les écoles, qui l'ont un jour croisé, lui ont parlé, vous qui nous suivez depuis tant d'années, j'ai malheureusement une triste nouvelle à vous annoncer : Jonathan est décédé samedi chez moi dans son sommeil. C'est le coeur déchiré que je vous annonce cela", a écrit la mère de Jonathan Destin, Marie-Pierre, dans un texte posté sur Facebook et relayé par La Voix du Nord.

Jonathan Destin était le symbole de la lutte contre le harcèlement scolaire. En 2011, âgé de 16 ans et après 6 ans à être la cible des moqueries cruelles de ses camarades, le lycéen tente de s'immoler par le feu avant de se jeter dans le Deûle, rivière du Nord de la France. Il en ressort vivant mais brûlé à 72 %. Le jeune homme passera 3 ans à l'hôpital et subira 23 opérations, détaille Le Monde.

Un livre pour raconter et dénoncer une réalité tragique

Suite à cette terrible épreuve, Jonathan Destin décide d'écrire son histoire. Un livre pour raconter et dénoncer une réalité tragique : la sienne, mais aussi celle de centaines de milliers d'enfants. D'après une étude sortie en 2020, 700 000 enfants et adolescent·e·s ont déjà été victimes de harcèlement scolaire, dont la moitié de manière sévère. Parmi elles et eux, un quart aurait déjà pensé au suicide.

Condamné à me tuer parait en 2013, avant d'être adapté par TF1 en 2018 dans le téléfilm Le Jour où j'ai brûlé mon coeur. Téléfilm...

Lire la suite


À lire aussi

Avec sa chanson "Kilsemok", Rakia s'attaque au harcèlement scolaire raciste
Pourquoi le collier de perles est devenu un symbole puissant pour les électrices américaines
Pourquoi revoir "Sport et violences sexuelles : la fin du silence ?" sur France 2