Pourquoi se sent-on toujours aussi impuissants face au réchauffement climatique ?

·1 min de lecture

Inondations, incendies, dôme de chaleur… Les catastrophes naturelles se multiplient – conséquences d’une menace climatique de plus en plus indéniable. Mais, entre sentiment d’impuissance et habitudes bien ancrées, nos comportements au quotidien ont toujours du mal à évoluer. 

Nous sommes en juillet, la vaccination nous offre du répit face à la pandémie de Covid-19, l’air est à la fête… Si seulement le soleil était au rendez-vous. Depuis quelques semaines, les réjouissances estivales tombent littéralement à l’eau, face aux pluies torrentielles qui s’abattent sur une bonne partie du pays. Chez nos voisins belges et allemands, la situation est dramatique : après plusieurs jours de crues et de graves inondations, le bilan humain s’élève à 118 morts (dont 103 pour l’Allemagne). 

Une « amnésie environnementale généralisée »  

À force de catastrophes naturelles de plus en plus récurrentes et médiatisées, que ce soit des périodes de sécheresse, des feux irascibles en Californie ou en Australie, des « dômes de chaleur » au Canada et en Espagne, ou les inondations actuelles, la question du climat se fait de plus en plus présente dans notre quotidien. Face à ce constat, il  y a bien sûr les climatosceptiques, qui représenteraient 23% de la population française, selon une enquête Opinionway menée en 2019 (la dernière sur le sujet). Mais même sans nier les bouleversements environnementaux, nous pouvons avoir du mal à voir comment y remédier à notre échelle - et à changer nos habitudes en conséquence. 

A lire >> « En France, le tri des emballages correspond, en équivalent CO2, à 800 000 voitures en moins sur nos routes »

« Il y a une certaine inertie de nos habitudes, explique Isabelle Richard,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles