Pourquoi le shooting du couple Zelensky pour "Vogue" fait grincer des dents

C'est un événement qui fait beaucoup réagir : le prochain numéro hors-série du magazine Vogue, qui paraîtra en octobre, met à l'honneur Volodymyr Zelensky et Olena Zelenska, couple présidentiel ukrainien. Au programme : une interview, mais également d'un shooting assuré en ce mois de juillet à Kyiv par une légende de la photo, la grande Annie Leibovitz.

Cependant, si les photos du président ukrainien et de son épouse suscitent la curiosité, elles ont également engendré une forte perplexité sur les réseaux sociaux. Et pour cause. Au gré de ces clichés d'une indéniable qualité esthétique, on voit le couple présidentiel s'enlacer de manière théâtrale, Olena Zelenska poser fièrement auprès de soldats ukrainiens, la situation dramatique de la guerre en Ukraine "stylisée", notamment à travers les décors et les poses mélancoliques de la Première dame.

Bien des internautes ont fustigé une forme de "glamourisation" de la guerre.

Un shooting "glamour" qui ne passe pas

Les critiques pleuvent en ce sens. "Donc, la guerre fait rage en Ukraine et ils font des séances photo pour un magazine de mode ? Sympa", "Littéralement, qu'est-ce que c'est ? Une séance photo pour un magazine de mode et de luxe ? Un peu bizarre", "Le sujet est important, d'accord, mais styliser des photos sur la guerre ? Vraiment ?", ont commenté lecteurs et lectrices sous l'une des publications Instagram du célèbre magazine.

Si certains internautes saluent la qualité graphique...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi le couple Emma Mackey/Romain Duris dans "Eiffel" fait grincer des dents
Pourquoi la statue de Greta Thunberg à l'université de Winchester fait grincer des dents
Pourquoi la chanson de McFly et Carlito, "TikTok Girl", fait grincer des dents

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles