Voici pourquoi les squats ne fonctionnent pas sur vous

Vous enchaînez les squats dans l’espoir de muscler votre fessier, mais vous n’observez aucune différence ? Pas de panique : il y a une explication !

Depuis quelques années, le squat est sorti des sentiers des salles de sport pour rejoindre nos salons et nos séances d’activité physique quotidienne. Facile à réaliser, avec ou sans charge, il fait la promesse d’un fessier bombé et de jambes fuselées. Pourtant, chez certaines personnes, il ne montre aucune efficacité sur l’arrière du corps. On en ressort donc avec les cuisses qui brûlent mais la fesse laissée relativement indifférente. Et si l’on pourrait croire que le squat est alors mal réalisé, il n’en est rien (pas tout le temps, en tout cas) : « La quadri-dominance est le déséquilibre le plus courant chez les sportifs », explique le physiothérapeute Tim Kayode à la version britannique de « Stylist ». Quésaco ? Une forme de « dominance musculaire », qui signifie que les quadriceps sont surmenés ou nettement plus forts que les autres parties du corps. « Si vous êtes quadri-dominant, vous constaterez que vous sur-utilisez le muscle dans des mouvements comme les squats et les fentes, tandis que vous sous-utilisez les fessiers et les ischio-jambiers », ajoute le professionnel. Ainsi, les quadriceps sont tellement plus puissants qu'ils finissent par supporter la majeure partie du poids. Conséquence ? Le fessier sera moins ciblé par cet exercice.

Pourquoi est-on quadri-dominant ?

On le sait bien, nous ne sommes pas tous bâtis de la même façon. Mais comment expliquer que certaines personnes sont quadri-dominantes et d’autres...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles