Pourquoi a-t-on aussi peur des femmes musclées ?

Il a suffi que Nicole Kidman pose pour le magazine Perfect, tous muscles dehors, pour susciter l'ire des machos sur la Toile. Un phénomène qui en dit long sur le sexisme que subissent les femmes musclées.

Elle pète la classe, Nicole Kidman. L'espace d'une séance photos assurée par Zhong Lin pour le magazine Perfect, la star australienne a posé biscoteaux bien en évidence, arborant un corps étonnement musclé. On a déjà vu moins badass. Malheureusement, ce shooting en mode bodybuilding a également fait bondir les sexistes.

Bien des internautes y sont effectivement allés de leur commentaire : Nicole Kidman serait "trop musclée", pas assez glamour, ridicule, ou plus encore, elle "ressemblerait à un homme". Des remarques que subissent couramment les femmes adeptes du fitness et de la salle de gym. Et c'est plutôt déplorable, alors que notre culture populaire ne manque pourtant pas de femmes musclées – du côté du cinéma d'action américain notamment.

Un sexisme qui touche toutes les cultures

Faudrait-il croire que les muscles seraient genrés ? On est en droit de se poser la question quand une actrice qui affiche fièrement son corps engendre de telles réactions. D'autant plus que Nicole Kidman n'est que l'arbre qui cache la forêt. Impossible de ne pas penser aux remarques tout aussi relous dont a pu faire l'objet Serena Williams, la superchampionne de tennis à l'imminente retraite. Son corps musclé a bien souvent été la cible des machos anonymes. Hélas, les sportives de haut niveau reçoivent trop souvent leur lot de remarques évaluant leur physique.

Mais ce fut également le gars d'Halle Berry, récemment revenue sur le devant de la scène dans la peau d'une combattante de MMA (ou arts martiaux mixtes) qui botte des fesses. Dans le registre de la femme d'action, une actrice comme Charlize Theron elle aussi n'a jamais craint de montrer ses muscles. Au sein d'une culture américaine qui érige pourtant en icône absolue la Sarah Connor très musclée et vénér à souhait de Terminator 2, celles qui revendiquent une force similaire ne sont pas toujours les bienvenues.

Et pas simplement outre-Atlantique....

Lire la suite sur le site Terrafemina

VIDÉO - "J'ai des réflexions sur le fait que j'ai plus de pecs que de poitrine" : Juju Fitcats se livre "Sans Filtre"