Mais pourquoi les vacances sont-elles aussi stressantes ?

·1 min de lecture

Flâner et faire des nuits de dix heures : le tableau des vacances idéales. Mais quand vient le moment de se détendre, l’angoisse nous envahit. Tensions familiales, déconnexion impossible, charge mentale : pourquoi sommes-nous si stressées en vacances ?

« Le premier jour des vacances, je pense déjà à mon retour au travail, déplore Célia, chargée de communication de 36 ans. Et pendant mon temps libre, je m’inquiète tellement de savoir si je “rentabilise” les vacances en profitant à fond avant la reprise, que j’ai le sentiment d’être plus stressée qu’autre chose. » Anxieuse, Célia ? « On n’est pas forcément quelqu’un d’angoissé parce qu’on a ces pensées-là, explique la psychologue Manuela Braud. Il existe une injonction à être heureux qui nous pousse à nous comparer constamment. » Se reposer sans pour autant paraître oisif, savoir se déconnecter mais rester productif : quand le rythme effréné de notre quotidien ralentit subitement, notre esprit, lui, carbure.

Lire aussi >> Positivité toxique : vouloir à tout prix se sentir bien n’a rien de bon

« Je ne peux pas m’empêcher de lire mes mails »

Célia s’estime incapable de déconnecter de son travail. « Je lis mes mails quand je suis en congés et entourée de ma famille. Pendant les fêtes, j’étais consciente que ce n’était pas sain mais j’avais une crainte infondée de louper quelque chose d’important ou d’avoir fait une grave erreur avant de partir. » Pour vaincre la peur de manquer quelque chose, Manuela Braud pose une question à ses patients : « Est-ce que c’est si grave que ça ? » « Il y aura toujours quelqu’un pour régler une situation, même si elle...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles