Pourquoi la vente d'un dessin du "Lotus Bleu" d'Hergé fait polémique

·1 min de lecture

Un dessin de Tintin doit être vendu jeudi aux enchères à Paris. Cette esquisse rarissime fait pourtant l'objet d'une bataille entre les ayant-droits et les héritiers de l'éditeur Casterman, chacun revendiquant ses droits sur cette œuvre, qui pourrait être vendue entre 2 et 3 millions d'euros.

C'est une vente aux enchères qui va faire rêver tous les fans de Tintin ! Le célèbre dessin du Lotus Bleu, représentant Tintin et Milou qui sortent d'une jarre face à un énorme dragon, doit être mis en vente jeudi à Paris, chez la maison de vente aux enchères Artcurial. Mais cette vente fait polémique car les ayants droits d'Hergé la contestent. Nick Rodwell, le mari de la veuve d'Hergé, estime en effet que ce dessin devrait leur revenir puisqu'il est d'Hergé. Mais le spécialiste bande dessinée d'Artcurial, Éric Leroy, affirme qu'Hergé l'avait offert au fils de l'éditeur Louis Casterman, Jean-Paul, quand il avait 7 ans. Aujourd'hui, ce sont les héritiers Casterman qui ont décidé de le vendre.

"Un dessin d'exception"

"J'ai rencontré personnellement Jean-Paul Casterman au milieu des années 90, qui m'a expliqué son histoire", se souvient Éric Leroy. "Cela faisait 30 ans que je pistais ce dessin. J'avais demandé à Jean-Paul Casterman : 'Est-ce que vous voulez vendre ce dessin ?' Il m'avait dit : 'C'est un cadeau d'Hergé quand j'étais enfant. J'y tiens énormément.' Donc, jusqu'à sa mort, il a gardé ce dessin précieusement."

Selon les ayants droits, ce...

Lire la suite sur Europe 1

Ce contenu peut également vous intéresser :