Vacances d'été : pourrez-vous partir en juillet/août ? La réponse claire d’Edouard Philippe

Alors que certains attendaient le 11 mai 2020 comme des prisonniers compteraient les jours qui les séparent de leur libération, d’autres redoutaient cette date. Mais pourquoi le déconfinement aussi fait peur ? Eh bien car il soulève de très nombreuses interrogations, auxquelles le gouvernement répond avec parcimonie. Et celle qui taraude la population depuis le début de l’état d’urgence sanitaire concerne l’été qui approche à grand pas. Les Français pourront-ils partir en vacances ? Depuis plusieurs semaines, l’État préfère ne pas trop s’avancer. Le 4 mai, lors de la présentation de son plan de déconfinement devant le Sénat, Edouard Philippe se montrait très prudent : “Personne ne peut prédire l’été, l’automne qui nous attend”, avait-il déclaré. Le lendemain, interviewé dans le JT de 13 heures sur TF1, Emmanuel Macron avait enfin répondu… avec précaution. “Il est trop tôt pour vous dire si l’on pourra avoir des vacances. Ce que je peux vous dire, c’est que l’on va limiter les grands déplacements internationaux même pendant les vacances d’été”, avait précisé le Président.

Vacances 100% made in France

Avec les différentes annonces du gouvernement, notamment concernant les déplacements entre zones rouges et zones vertes, les Français ont essayé de s’adapter. C’est alors que nombreux ont commencé à réfléchir où partir en vacances à moins de 100 km de chez soi… Mais Edouard Philippe a finalement prononcé les mots que tous attendaient avec impatience. Le Premier ministre a pris la parole jeudi 14 mai afin de présenter un plan tourisme. Tout en rappelant que “95% des hôtels français sont aujourd’hui fermés”, Edouard Philippe a annoncé que 18 milliards d’euros seront débloqués pour venir en aide au secteur du tourisme. Il a ainsi indiqué que les cafés et restaurants situés dans les départements verts pourraient réouvrir dès le 2 juin.

Et c’est toujours avec une grande prudence que le ministre s’est prononcé sur l’été à venir. “Les Français pourront partir en vacances en France

(...) Cliquez ici pour voir la suite