Poutine, Trump... Le candidat à l'investiture républicaine Vivek Ramaswamy enchaîne les polémiques

Un début de campagne houleux. Lors d'une interview télévisée, jeudi, le candidat à l'investiture républicaine Vivek Ramaswamy a refusé à quatre reprises de répondre à la question de Mehdi Hasan, animateur de MSNBC, qui lui demandait d'expliquer ses déclarations antérieures au Wall Street Journal dans lesquelles il dénonçait le comportement « abominable » de Donald Trump, le considérant comme un « danger pour la démocratie ». L'entrepreneur en biotechnologie, lancé dans la course à la Maison-Blanche, avait affirmé quelques instants plus tôt sur le plateau que Donald Trump était « le meilleur président du XXIe siècle », et a critiqué la « censure » qui l'avait, selon lui, visé lors de la dernière élection présidentielle américaine.

« Qu'est-ce que Donald Trump a fait, selon vous, qui était "carrément abominable" ? C'est la deuxième fois que je pose cette question (…) Pouvez-vous simplement expliquer à nos téléspectateurs vos paroles ? », a répété Mehdi Hasan après un premier échec. Vivek Ramaswamy a expliqué que ce qui s'est passé le 6 janvier était « répréhensible » et qu'un « vrai leader aurait dû gérer cette situation » différemment. L'animateur a alors exigé des précisions : « Je veux l'entendre de votre bouche. Vous avez peur de lui. Pourquoi ne dites-vous pas ce qu'il a fait de carrément abominable ? » Le mutisme du candidat a été largement moqué sur la Toile.


Lire la suite sur LeJDD