Et si on pouvait régénérer des neurones perdus ?

·1 min de lecture

Alzheimer, Parkinson, un AVC ou encore de l'épilepsie sont des maladies du système nerveux qui entraînent une mort des neurones. Jusqu'à présent, on ne savait pas quoi faire de ces neurones perdus. Mais des chercheurs de l'Inserm, du CNRS et de l'Université Claude Bernard Lyon 1 et du King's College de Londres ont peut-être trouvé un moyen de s'en servir à nouveau. Ils publient une étude dans la revue Cell Stem Cell.

Perdre ces neurones entraîne nécessairement une perte des capacités chez le patient. Voilà pourquoi les scientifiques cherchent à les régénérer pour "corriger les troubles fonctionnels associés à la perte de ces cellules", explique le communiqué publié par l'Inserm. Dans cette étude, ils ont utilisé des souris atteintes d'épilepsie mésio-temporale, pour y parvenir. Cette forme de la maladie est particulièrement intéressante à étudier car elle est la plus difficile à traiter par voie médicamenteuse, elle est "la forme d'épilepsie pharmaco-résistante la plus fréquente chez l'Homme", souligne l'Inserm.

Les crises d'épilepsie ont été divisées par deux

Les chercheurs ont utilisé une méthode de reprogrammation cellulaire directe. De quoi s'agit-il ? Cela "consiste à "reprogrammer" l'identité de certaines cellules non-neuronales (les cellules gliales du cerveau qui entourent les neurones) présentes au sein même du cerveau malade pour les transformer en neurones.

Dans un premier temps, ils ont identifé des gènes permettant de transformer (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Aurait-on moins de risque de faire un AVC en vivant en altitude ?
DIRECT Covid-19 en France ce 2 octobre : chiffres, annonces
Dépendance à l'alcool : chiffres, symptômes et prise en charge
Votre Sante Paris : Cancer du sein, franciliennes, dépistez-vous (30/09)
Tendinite : quels symptômes ? comment la soulager ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles