Pouvoir d’achat : les chiffres d’un constat catastrophique

Stock-Adobe
Stock-Adobe

Nous sommes en pleine période d’inflation et le domaine alimentaire est fortement touché. Les prix de l’alimentation ont augmenté sur un an de 7,7% selon les derniers chiffres de l’Insee du mois d’août 2022 (ce chiffre était de 1,3 en 2021). Quelles sont les conséquences de cette inflation que l’on avait pas vu depuis les années 80 ?

Beaucoup de facteurs se sont malencontreusement cumulés pour expliquer ces hausses de prix parfois très importantes. Les matières premières comme le blé augmentent tout comme l’huile de tournesol largement utilisée par les industriels dans les biscuits, les pâtes à tartes ou les plats préparés. Le conditionnement des aliments pose problème en raison de la hausse des prix de certains matériaux comme le papier ou le verre. Pour couronner le tout, l’augmentation du prix de l'énergie joue sur les coûts de production et l'augmentation du prix des carburants impacte les coûts logistiques liés aux transports des biens. Inflation : pourquoi ces produits du quotidien ont-ils augmenté de 30% ?

Une augmentation des prix spéculaire sur certains produits

Selon le journal Les Echos qui se basent sur une étude Nielsen, certains produits alimentaires sont particulièrement touchés, comme les viandes et les volailles qui voient leur prix augmenter de 24,5 %, les pâtes avec une augmentation de plus de 18%, l’huile avec une augmentation de 15,6%, tandis que le beurre et la crème voient leur prix augmenter de 13%. Certaines grandes enseignes ont d’ailleurs...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Pouvoir d'achat : par quoi remplacer les aliments les plus chers en ce moment ?
Que veulent dire les chiffres sur les oeufs ?
STOP AU GASPI : 10 chiffres qui font peur