PPDA accusé de viols : Jean-Pierre Pernaut réagit aux accusations

·2 min de lecture

Vendredi 19 février 2021, dans Touche pas à mon poste, Nathalie Marquay, mariée à Jean-Pierre Pernaut depuis de longues années, a confié à Cyril Hanouna quelle avait été sa réaction en apprenant les accusations qui pèsent aujourd'hui sur Patrick Poivre d'Arvor, accusé de viol.

Ils ont collaboré pendant plus de vingt ans. Aujourd'hui, face aux accusations qui pèsent sur son ami, Jean-Pierre Pernaut se dit "choqué". Et pour cause, comme le révélait Le Parisien le 18 février 2021, l'écrivaine et youtubeuse Florence Porcel a porté plainte contre Patrick Poivre d'Arvor pour "viols aggravés". Selon la plaignante, l'ex-compagnon de Claire Chazal aurait abusé d'elle à plusieurs reprises entre 2004 et 2009 en lui imposant des rapports sexuels dans son bureau. Pour l'heure, une enquête judiciaire vient d'être ouverte au parquet de Nanterre et confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne. Interrogé au sujet des faits qui lui sont reprochés, le journaliste nie en bloc le récit de la jeune femme. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, vendredi 19 février 2021, Nathalie Marquay, en couple avec Jean-Pierre Pernaut depuis près de vingt ans, a fait part de la réaction de son mari en apprenant la plainte déposée contre PPDA.

Interrogé par Cyril Hanouna au sujet de son époux, l'ancienne Miss France a déclaré d'un air très grave : "Jean-Pierre est très choqué. Il a bossé et été pendant plus de vingt ans auprès de lui. Franchement, il se dit que ce n'est pas possible..." Un avis tranché que cette maman de deux enfants semble partager : "Ce qui me choque c'est que cinq ans après, elle lui téléphone pour lui redemander une interview. Si on a été violée, moi j'aurais peur de voir mon violeur en face de moi", a-t-elle déclaré, avant de se faire corriger par Gilles Verdez : "Il y a cette emprise, elle le dit elle-même, elle était sous influence. Elle subit, voilà ce qu'elle a dit".

Si Jean-Pierre Pernaut a vivement réagi à ces accusations, c'est aussi et surtout parce que les deux hommes ont longtemps collaboré dans les bureaux de TF1. Au moment de l'éviction de Patrick Poivre d'Arvor en 2008, Jean-Pierre Pernaut n'avait pas caché son émotion : "Quand un des membres de l'équipe s'en va, ça fait un choc. PPDA, c'est vingt ans de souvenirs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :