Près de 1 500 noyades accidentelles à l’été 2021, d’après Santé Publique France

© Thomas Barwick/Getty Images

Santé Publique France a annoncé le 21 juin dernier que près de 1 500 noyades accidentelles sont survenues à l’été 2021, dont près de 400 mortelles, soit une légère baisse par rapport à 2018.

Près de 1.500 noyades accidentelles, dont près de 400 mortelles, sont survenues en France à l’été 2021, moins que lors de la précédente enquête de 2018, probablement en raison d’une météo moins favorable à la baignade, a annoncé mardi Santé publique France, insistant sur la prévention.

Du 1er juin au 30 septembre 2021, le nombre de noyades accidentelles (1.480) a reculé de 10 % sur l’ensemble du territoire national par rapport à la même période de l’été 2018 (1.649). Cette baisse peut « notamment s’expliquer par des conditions climatiques peu favorables à la baignade (températures, ensoleillement) sur une large partie du territoire métropolitain », note l’agence sanitaire dans un communiqué.

Lire aussi >> Tous à l’eau ! Nager, une passion contemporaine

Première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les plus jeunes

Plus d’un quart de ces noyades (394) a été suivi de décès. Une proportion de décès (27 %) comparable avec celle de 2018 (25 %). En France, les noyades accidentelles sont responsables chaque année d’environ 1.000 décès (dont environ 400 l’été), ce qui en fait la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans, rappelle SPF.

A l’été 2021, c’est parmi les plus jeunes et les plus âgés que les noyades ont été les plus nombreuses : 22 % sont survenues chez les moins de six ans et 26 % chez les 65 ans et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles