Près de deux ans après sa “fausse couche”, la star Chrissy Teigen révèle qu’il s’agissait d’un avortement

Ce jeudi 15 septembre, lors du sommet "A Day of Unreasonable Conversation", le mannequin Chrissy Teigen est revenue sur la perte de son bébé survenue deux plus tôt. "Il y a deux ans, lorsque j’étais enceinte de Jack, mon troisième enfant, j’ai dû prendre beaucoup de décisions difficiles et déchirantes. Il est devenu très clair vers la moitié de la grossesse qu’il ne survivrait pas, et que je ne survivrais pas non plus sans intervention médicale", a-t-elle confié. A l'époque, l'épouse de John Legend documentait ce qu'elle appelait une fausse couche survenue à 4 mois de grossesse. Sur Instagram, elle partageait des photos très intimes sur lesquelles elle apparaissait en pleurs, sur son lit d'hôpital ; notamment avec son bébé mort-né dans les bras.

Une prise de conscience tardive

Mais deux ans plus tard, elle réalise que les termes employés n'étaient pas les bons. "Appelons les choses par leur nom : c’était un avortement, a précisé Chrissy Teigen. Un avortement pour me sauver la vie, avec un bébé qui n’avait absolument aucune chance. Et pour être honnête, je n’ai jamais, jamais fait le rapprochement jusqu’à, en fait, il y a quelques mois." Une prise de conscience qui a eu lieu après que la Cour suprême des Etats-Unis a annoncé que les États sont désormais libres de définir la politique relative à l'avortement, et donc de l'interdire s'ils le souhaitent.

« J'ai dit au monde que c'était une fausse...

Lire la suite