La préfecture de police de Paris interdit cinq actions prévues par l'ultradroite ce week-end

INFO BFMTV. La préfecture de police de Paris a notamment interdit un colloque organisé par l'Action française samedi, ainsi qu'une marche prévue dimanche.

Après la polémique causée par les images de manifestants d'ultradroite défilant dans les rues de Paris le 6 mai, les autorités ont décidé d'agir. Cinq actions de l'ultradroite ont été interdites par la préfecture de police de Paris, a appris BFMTV. Elles étaient toutes prévues ce week-end.

Parmi elles, un colloque de l'Action française annoncé samedi, suivi d'une marche prévue dimanche, un rassemblement des Nationalistes également organisé dimanche, une marche de l'association Place d'Armes annoncée samedi, et enfin un rassemblement statique de l'association Penser la France qui était prévue place Saint-Augustin, dans le 8e arrondissement de Paris.

Sur Twitter, l'Action française a dénoncé une décision "inique et liberticide", indiquant qu'un référé liberté avait été déposé.

Ces différentes interdictions font suite à la demande formulée aux préfets le 9 mai par Gérald Darmanin, les appelant à annuler les rassemblements organisés par des mouvances d'ultradroite.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Ultradroite: "Il y a une forme de revendication de l'espace public qui me choque profondément" affirme Gabriel Attal