Préménopause : comment réguler les hormones ?

·1 min de lecture

La préménopause est la période qui précède la ménopause. Elle débute en moyenne autour de 48 ans, peut durer entre trois et cinq ans, et se clôt avec l'arrêt définitif des règles. Cette période correspond au dérèglement du fonctionnement des ovaires, qui ne produisent alors plus de façon régulière les sécrétions hormonales (œstrogènes et progestérone).

A savoir : Chez les femmes dont les règles ont disparu, les ovaires continuent parfois à produire des œstrogènes durant un an ou deux. Pour s'en assurer, le médecin peut prescrire à sa patiente un progestatif dix jours par mois. Si elle est à nouveau réglée, cela signifie qu'elle n'est pas encore véritablement ménopausée. Seul un dosage sanguin des hormones LH (Luteinizing Hormone) et FSH (Follicle Stimulating Hormone) sécrétées par l'hypophyse, permet d'affirmer la disparition de l'ovulation et donc de poser le diagnostic de ménopause.

Quels sont les effets de la préménopause ?

Pendant cette période de préménopause, certains symptômes viennent troubler le quotidien des femmes : un certain nombre de femmes observent un flux plus abondants ou des saignements en dehors des règles. C'est souvent le premier signe du déséquilibre qui s'installe entre œstrogènes et progestérone. La production de progestérone est moindre en raison d'une ovulation plus aléatoire, alors que la sécrétion d'œstrogènes est encore satisfaisante.

Celles qui ont choisi pour méthode de contraception un dispositif (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Hémophilie : ce qu'il faut savoir sur cette maladie hémorragique
Docteure, j'ai mal au mollet
Favisme : c'est quoi cette maladie rare ?
DIRECT Covid-19 en France ce 9 juin : chiffres, annonces
Pass sanitaire : comment l’obtenir et où faut-il le présenter ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles