Si vous présentez ce trait de personnalité, attention au burn-out prévient une étude

ANTONI SHKRABA production

Stress, transports en commun, contexte sanitaire, surcharge de travail, management toxique… Vous connaissez sans doute les facteurs du burn-out en long, en large et en travers. Soit parce que vous l'avez vécu, soit à force de lectures sur le sujet. Vous savez aussi qu'il peut arriver à n'importe qui, pourvu que les "conditions" soient réunies. Enfin, pas vraiment. On pourrait d'ailleurs y être prédisposé·e, selon un chercheur américain.

Dans l'ouvrage Burnout : A Guide to Identifying Burnout and Pathways to Recovery (Burn-out : un guide pour identifier le burn-out et les moyens de s'en relever, éd. Routledge, 2022), le psychiatre Gordon Parker s'est intéressé aux signes avant-coureurs de l'épuisement professionnel. "La plupart des gens pensent que l'épuisement professionnel est un problème de travail, explique-t-il dans un communiqué repris par Marie-Claire. En fait, nous avons constaté que le stress vécu au travail ou à la maison peut mettre en marche les rouages ​​de l'épuisement professionnel." Mais ce n'est pas tout.

L'équipe de chercheurs menée par Gordon Parker a mis le doigt sur un facteur jusqu'ici insoupçonné du burn-out : certains traits de personnalité prédisposants, comme une tendance prononcée au perfectionnisme. "Les personnes ayant des traits perfectionnistes sont généralement d'excellentes travailleuses, car elles sont extrêmement fiables et consciencieuses. Cependant, elles sont également sujettes à l'épuisement professionnel" en raison des "normes irréalistes" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tout sur le "nez de grossesse", cette transformation physique étonnante qui touche certaines femmes enceintes
Qu'est-ce que la glossophobie, cette peur qui nous paralyse en public ?
Une étude mondiale confirme que les femmes font preuve de plus d'empathie que les hommes
Santé mentale : ces 6 petites habitudes à adopter pour se sentir bien en 2023, selon une experte
Anxiété : voici les 3 périodes les plus stressantes dans la vie des femmes, selon une étude