Des préservatifs cachés dans des sachets de graines pour prévenir les IST chez les séniors

Une entreprise britannique a emballé des préservatifs dans des sachets de graines de plantes et de légumes pour sensibiliser les séniors aux IST.

On a beau avoir du mal à s’imaginer nos aïeuls faire des galipettes passés 70 ans, la réalité est tout autre. 76 % des hommes et 54 % des femmes de plus de 65 ans auraient toujours un fort intérêt pour leur sexualité, 50% d’entre elles et eux ont une sexualité aussi intense que lorsqu’iels étaient jeunes, et 13% auraient même une libido plus haute.

Lire aussi >> Sexualité : les seniors font plus l’amour que vous ne le pensez !

Les personnes âgées, plus frigides ? Un préjugé qui a la dent dure, si bien que du côté des Ehpad, faute de campagnes de prévention dédiées, le nombre d’IST grimpe en flèche. Car si les risques de grossesses pour les partenaires hétérosexuels sont nuls, ménopause oblige, ceux de contracter le VIH, la chlamydia ou encore la syphilis, sont, eux, toujours présents, voire plus courants passés 60 ans.

Pour sensibiliser les séniors aux risques liés à l’activité sexuelle, et contourner la honte d’avoir recours à des moyens de contraception que l’on pense, à tort, être dédié aux plus jeunes, une entreprise britannique a trouvé le bon filon : des packagings de graines de plantes et de légumes qui renferment en réalité des préservatifs !

« Horniculture », des préservatifs discrets pour les séniors !

D’après une étude rapportée par « La Réclame », 44% des Britanniques âgés de plus de 65 ans auraient confié que le sexe était leur activité préférée et 32% auraient avoué adorer jardiner....

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles