Le président tchétchène Kadyrov met en scène la reddition de Zelensky dans une vidéo parodique

Une vidéo de propagande russe présentant une fausse reddition d'un sosie de Volodymyr Zelensky - BFMTV
Une vidéo de propagande russe présentant une fausse reddition d'un sosie de Volodymyr Zelensky - BFMTV

La vidéo de propagande, longue d'une minute et 18 secondes, est apparue sur le canal Telegram du chef de guerre tchétchène. On peut y voir un sosie du président ukrainien Volodymyr Zelensky assis à une table présidentielle, vêtu de son t-shirt kaki caractéristique tandis que derrière lui, un homme hors du cadre pose sa main sur son épaule.

Visiblement effrayé, le faux Zelensky lit un discours sous la contrainte de la main invisible.

"Chers citoyens! Moi, président par intérim de l'Ukraine, commandant en chef des forces armées, j'approuve la reddition inconditionnelle de toutes nos forces armées sur terre, sur mer et dans les airs", déclare l'acteur, imitant la voix de Volodymyr Zelensky.

En tremblant, le sosie poursuit en annonçant, dans un délai d'un mois, "la démilitarisation et la dénazification complètes de l'Ukraine", avant de se corriger, "immédiatement!", sous la pression de la main. Alors que l'acteur se tourne vers son bourreau, son visage est alors révélé: il s'agit de Ramzan Kadyrov, le président tchétchène et homme de main de Vladimir Poutine.

Cri de guerre tchétchène

Apeuré, le faux Zelensky est ensuite contraint par Ramzan Kadyrov de scander le cri de guerre de l'armée tchéchène.

"Akhmat Sila! C'est juste?"

Le slogan, en hommage à Akhmad Kadyrov, père de Ramzan Kadyrov, est régulièrement repris en ligne par le président tchéchène. La vidéo s'achève par la fausse signature de l'acte de réddition, un Z, symbole des forces armées de Vladimir Poutine en Ukraine.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles