La présidente du musée d'Orsay, Laurence des Cars, va diriger le Louvre

·1 min de lecture

La présidente du Musée d'Orsay, Laurence des Cars, a été choisie par l'Élysée pour prendre la tête du Louvre, le plus grand musée du monde, dont elle veut faire "une chambre d'écho de la société". Première femme à accéder à la tête du musée depuis sa création en 1793, elle a été nommé par Emmanuel Macron. Elle succèdera le 1er septembre à Jean-Luc Martinez qui en huit ans à la tête du Louvre l'aura rendu plus accessible à tous les publics, sans compter la mise en oeuvre de projets nationaux et internationaux comme le Louvre Abou Dhabi.

Le projet que Laurence des Cars, 54 ans, avait soumis à l'Élysée "réfléchit à la manière dont le Louvre peut être pleinement contemporain. Il a beaucoup à dire à la jeunesse, c'est une chambre d'écho de la société", a-t-elle expliqué sur France Inter. Elle a annoncé sa première mesure : la création d'un neuvième département, qui sera consacré à Byzance et aux chrétiens d'Orient.

"Conservatrice reconnue"

L'historienne d'art dirigeait le Musée d'Orsay depuis quatre ans. Elle a été remarquée pour son dynamisme, avec notamment le chantier "Orsay Grand ouvert" et l'exposition "le Modèle noir" en 2019. "Elle a été choisie car conservatrice reconnue, de stature internationale, ayant très bien réussi à Orsay, ayant une connaissance du Louvre car à la manoeuvre sur le Louvre Abou Dhabi de 2007 à 2014", a expliqué l'Élysée.

Son projet, se félicite-t-on, vise à "accueillir la polyphonie du monde dans un musée en résonance" avec la société: place de la femm...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles