Présidentielle : au second tour, il y a eu plus d’abstentionnistes que d’électeurs de Marine Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Si l’abstention était prise en compte, elle serait le deuxième parti de France.

Un peu plus de 28%. L'abstention est une nouvelle fois en hausse en France, au second tour de l'élection présidentielle, illustrant la lassitude des électeurs face à la réédition du duel Macron-Le Pen.

À lire également >> Emmanuel Macron : la victoire d’un président attendu au tournant

Environ 14 millions d'inscrits sur les listes électorales ont refusé dimanche de départager Emmanuel Macron - qui a été réélu pour un second mandat - et Marine Le Pen.

35% des électeurs n’ont soit pas voté, soit voté blanc ou nul

C’est environ un million de plus que les abstentionnistes du premier tour le 10 avril (12,8 millions). S'ajoutent à cela les 6,5% des inscrits qui ont refusé de choisir eux aussi, en glissant un bulletin blanc ou nul (3 millions d'électeurs).

« 35% du corps électoral soit n'a pas voté, soit a voté blanc et nul », a résumé sur « LCI » le politologue Jérôme Jaffré. Jamais une abstention aussi forte n'avait été enregistrée à un second tour d'une présidentielle, à l'exception d'un record en 1969.

En prenant en compte l’abstention et le vote blanc, Marine Le Pen sur la 3ème marche

Le vote blanc n’est pas reconnu à l’élection présidentielle française, comme le déplore de nombreux électeurs. Mais si c’était le cas, Emmanuel Macron n’aurait pas été élu avec 58,5% des suffrages exprimés, mais avec 54,7%. Marine Le Pen aurait quant à elle eu 38,8% des voix (au lieu des 41,5%). Et si les votes blancs et nuls...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles