Présidentielle : le fils d’Anne Hidalgo n’a pas voté pour sa mère

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arthur Germain, fils d’Anne Hidalgo et nageur professionnel, a déclaré lundi 26 mars ne pas avoir voté pour sa mère au premier tour de l’élection présidentielle. Il s’est par ailleurs abstenu au second.

Le Parti socialiste (PS), relégué loin de la victoire avec seulement 1,75 % des suffrages exprimés, n’a même pas pu compter sur le vote du propre fils de sa candidate Anne Hidalgo. Arthur Germain, 20 ans, a déclaré mardi 26 avril sur RMC avoir glissé un bulletin Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) dans l’urne au premier tour de la présidentielle.

« J’ai voté pour Jean-Luc Mélenchon, a répondu le jeune homme aux sollicitations de la journaliste Apolline de Malherbe. Pas par grosse conviction, pas parce que je trouvais que ce qu’il disait était génial. Mais son idée de faire une VIe République, je me suis dit que ça pouvait être un moyen pour que les gens se posent des questions sur le système dans sa globalité. » Ce nageur professionnel, qui se décrit comme un « aventurier » depuis sa traversée de la Manche et sa remontée de la Seine à la nage, raconte aujourd’hui défendre un programme de rupture « incompatible avec la politique telle qu’elle existe aujourd’hui ».

Abstentionniste du second tour

Sur le plateau de RMC, le fils d’Anne Hidalgo et de Jean-Marc Germain a redit ce qu’il avait déjà annoncé sur Twitter, à savoir qu’il s’était abstenu au second tour de la présidentielle et ne reconnaissait pas son vainqueur Emmanuel Macron. « Les politiques sont réformistes. Je suis pour une transformation radicale et en profondeur de la société. On ne résoudra pas les problèmes de fond en mettant un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles