Présidentielle : jour J pour le débat télévisé, duel au sommet Macron/Le Pen

·1 min de lecture

C'est l'heure du match retour : cinq ans après, les deux candidats se retrouvent ce soir pour le duel incontournable de l'entre-deux-tours de la présidentielle, mais avec un écart plus serré qu'en 2017.

L'exercice ne bouleverse habituellement pas les dynamiques d'intentions de vote. Mais cette fois, ce débat pourrait remobiliser certains électorats et « déplacer davantage de voix que ce qu'on a observé depuis le début de la Ve République », selon Brice Teinturier, directeur général délégué d'Ipsos France.

Lire aussi >> Anne Sinclair, Isabelle Carré, Fatou Diome… Pour elles aussi, Marine Le Pen, c’est non !

À quatre jours du second tour, les sondages donnent invariablement l'avantage au président sortant, avec 54 à 56,5% des intentions de vote contre 43,5 à 46% pour Marine Le Pen. Soit un écart de 8 à 12 points, quand Emmanuel Macron l'avait emporté en 2017 avec une avance de 32 points (66% des suffrages exprimés contre 34% à Mme Le Pen). Mais une éventuelle forte abstention pourrait brouiller le jeu dimanche, et les deux camps donnaient mercredi matin un avant-goût de la bataille au sommet à venir.

Les deux candidats divergent sur presque tout

Lors du débat, Emmanuel Macron « va insister sur les incohérences de Marine Le Pen, qui a quand même dit tout et son contraire sur tout en cinq ans, et singulièrement sur les sujets géopolitiques, stratégiques », a assuré le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, en citant l'Ukraine et le président russe Vladimir Poutine. « Changer d’avis systématiquement sur tous les sujets (...), a minima c’est un défaut de clairvoyance, au maxima c’est une preuve conséquente...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles