Présumé harceleur, un adolescent arrêté en plein cours au collège d'Alfortville

Un élève présumé harceleur a été arrêté en plein cours, aux alentours de 16h, au collège d’Alfortville ce lundi 18 septembre. La principale du collège avait donné son accord en amont de l’interpellation rapporte BFMTV. Un élève présent raconte : « La directrice à toqué à la porte et on a vu entrer des policiers. La directrice nous avait parlé d’une intervention de police grave. On s’est dit s’ils allaient nous parler de quelque chose. ».

Le nom du suspect a ensuite été donné par la police. « Ils lui demandent de se présenter à eux et l'interpellent en l'attrapant par le bras et en le menottant. Ils lui ont dit 'on vous arrête pour harcèlement grave et menaces de mort'. J'ai été choquée, j'ai eu du mal à continuer le cours. » rapporte un élève à BFMTV. Le rectorat dit échanger avec les services de police afin de comprendre les conditions qui ont amené les forces de l'ordre à intervenir dans un collège.

L'élève accusé de propos homophobes avec incitation au suicide

L’élève est accusé de propos homophobes avec incitation au suicide. Le père de la victime a été au commissariat d’Alfortville dimanche 17 septembre pour déposer une main courante. Il a expliqué aux policiers que sa fille, âgée de 15 ans et en transition de genre, recevait des propos homophobes avec incitation au suicide sur son compte Instagram. Identifié grâce à...

Lire la suite