Comment prévenir et éviter le mildiou au jardin ?

·2 min de lecture

Avec des averses à répétition et des températures en baisse, le mildiou s’invite facilement au jardin. Champignon très friand d’humidité, il attaque la vigne, les tomates ou encore les pommes de terre et se propage très rapidement. Pour l’éviter et le soigner, il y a quelques astuces à connaître !

Le mildiou : comment le reconnaitre ?

Facile à reconnaître, le mildiou se distingue par les taches brunes-vertes qu’il entraîne sur les faces supérieures des feuilles de vos plantes. Si vous regardez les faces intérieures, vous observerez peut-être un duvet blanc lorsque le temps est humide. Les tiges, elles, affichent des taches brunes que l’on retrouve également sur les fruits. Ceux-ci ont d’ailleurs en général du mal à mûrir. Favorisé par un temps humide et orageux, le mildiou apprécie tout particulièrement les températures comprises ente 17 et 25 degrés. Il apparaît donc plutôt en été !

Le mildiou : comment le soigner ?

Si vous constatez que vos plantes sont malades, il n’y a pas de temps à perdre ! Commencez par couper les parties infectées pour éviter qu’elles ne contaminent le reste de la plante. Pour la soigner, le bicarbonate de soude est un traitement efficace contre le mildiou. A raison d’une cuillère à soupe pour un litre d’eau, vous pouvez pulvériser ce mélange directement sur les feuilles et par temps sec.

Le mildiou : les précautions à prendre pour l'éviter

Pour éviter de voir le mildiou attaquer vos récoltes, il y a quelques précautions à prendre en amont. Tout d’abord, veillez à bien arroser vos plantes et surtout éviter de mouiller leur feuillage. Concentrez-vous uniquement sur les pieds afin de ne pas créer trop d’humidité. Evitez également d’arroser le soir, au risque de voir l’eau stagner toute la nuit et ainsi créer un terrain favorable aux maladies. Espacez bien vos plants et utilisez des traitements préventifs comme du purin d’ortie ou de prêle.

A LIRE EGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles