La prêtresse du bien-être Susanne Kaufmann ouvre son premier spa en France

·2 min de lecture

L'Autrichienne Susanne Kaufmann ouvre son premier spa en France, au domaine de Primard, dans la vallée de l'Eure.

Une première en France. La prêtresse du bien-être Susanne Kaufmann a trouvé un emplacement prestigieux pour l'installation de son premier spa en France : le domaine de Primard, dans l'Eure-et-Loire. Sur l'immense terrain de 17 hectares, ancienne propriété de Catherine Deneuve rachetée par Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, l'Autrichienne a mis au point un soin signature pour ce spa de 450 mètres carrés, s'inspirant du Domaine, mêlant peeling enzymatique, traitement aux ultrasons, drainage lymphatique et massages du cuir chevelu. À l'issue des 80 minutes du soin, le visage est reposé, les traits détendus et le teint éclatant : «C’est un des meilleurs soins que nous avons conçus, assure-t-elle. L’idée du masque à la pomme vient de Primard, où ils en font pousser. Nous avons donc mis au point ce masque liquide à la pomme, combiné aux ultrasons : on voit immédiatement le résultat.»

La cabine de soin se transforme, au fil des minutes, en cocon douillet que les différentes températures des produits ne perturbent pas, au contraire, faisant sentir le visage travailler. Les mains expertes massent en douceur pour améliorer la circulation sanguine -même si l'on préfère l'application des produits au pinceau aux ultrasons, doux mais assez perturbants- et l'heure vingt de soin passe... en un éclair. On en sort relaxé, le visage dégonflé et une infusion à la main dans un petit salon adjacent, avant de profiter du parc et de réaliser que la peau est bien moins sensible au froid, protégée par les crèmes hydratantes aux odeurs de plantes, dont on sent encore l'efficacité le lendemain au réveil.

Pour Susanne(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles