Pratiquer « l'égoïsme sain » vous fera le plus grand bien, voici comment faire

istock

Si l’on dit de vous que vous êtes égoïste, il s’agit d’un commentaire plutôt négatif. Comme la définition du Petit Robert l’indique : c’est un « attachement excessif à soi-même qui fait que l'on recherche exclusivement son plaisir et son intérêt personnels ». Il n’y en a que pour vous !

À découvrir également : le manque de sommeil rend égoïste et asocial selon une étude

Toutefois, sachez qu’un peu d'égoïsme dans la vie peut être sain, bénéfique, et même hautement recommandé dans certains cas. Pratiquer l'égoïsme sain vous fera le plus grand bien. De quoi s’agit-il ? C’est le psychologue britannique Scott Barry Kaufman qui en parle dans une interview accordée à Stylist mardi 15 novembre. Pour lui, la pratique d’un égoïsme sain se travaille et a le pouvoir de transformer nos vies sur le plan de la santé mentale et physique, mais aussi sur le plan financier. Pour lui, cette approche consiste à « mettre en place des limites afin de pouvoir se concentrer davantage sur ses propres besoins, mais d'une manière qui aidera également les autres ». Concrètement, cela peut se traduire par décliner des invitations à des événements qui vont vous demander beaucoup d’énergie, alors que dans le fond, tout ce dont vous rêvez, c’est d’être sur votre canapé avec un bon bouquin. Pourquoi ne pas décliner cette soirée et choisir de retrouver vos ami.e.s dans une autre circonstance ?
Il est...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi