Cette première bande-annonce de "La Petite Sirène" va faire taire les rageux

Abaca
Abaca

L'annonce du casting de l'actrice afro-américaine Halle Bailey dans le rôle d'Ariel, la fameuse petite sirène, avait déclenché une polémique raciste bien crasse. Malgré les arguments du réalisateur Rob Marshall - qui louait les qualités de la jeune femme de 22 ans : "Halle possède une rare combinaison d'esprit, de coeur, de jeunesse, d'innocence et de substance, plus une voix glorieuse" - certain·es n'avaient pu s'empêcher d'y aller de leur venin, prétextant une incompabilité avec l'héroïne marine de Christian Hans Andersen pour dissimuler leur haine.

Venin que l'auteur américain Lamar Giles n'a, à l'époque, pas manqué de tacler. "L'actrice dans le rôle d'Ariel peut chanter, jouer, danser et est belle. Mais les racistes (oui, cette irritation extrême que vous ressentez est du racisme) sont là à dire LeS SiRèNEs nE PeuVEnT PaS ÊtRe NOirEs ! Eh bien, les crabes ne peuvent pas parler non plus, on repousse tous nos limites ici. Fermez-la."

Aujourd'hui, alors que la toute première bande annonce du remake en prises de vue réelles vient de sortir, l'évidence du choix de celle qui excelle aussi dans la musique pour incarner la petite sirène est indiscutable.

Un extrait envoûtant

Plongée en eaux troubles, dans une épave d'un navire immergé, on suit, sur les premières notes de Partir là-bas, une sirène qui découvre les environs accompagnée de son ami Polochon. Elle nage au milieu des coraux, du bateau délabré, et rejoint sa cachette aux...

Lire la suite


À lire aussi

Pourquoi cette couverture de "Vanity Fair" avec Viola Davis est historique
Cette petite fille de 5 ans vend des cookies pour aider ses camarades plus précaires
20 idées d'activités cool à faire en famille cet été