« Je suis la première danseuse noire à avoir intégré la célèbre compagnie de danse de Berlin, le Staatsballett »

Emilie Poyard

Chloé a 27 ans et elle a été la première danseuse noire à rejoindre la célèbre compagnie de danse de Berlin, le Staatsballett. Née à Nice, elle nous a écrit pour nous raconter son parcours exceptionnel. Découvrez son témoignage plein d’espoir qui prouve que lorsqu’on nourrit un rêve, on peut le voir se réaliser, même si cela semblait impossible.

« Je suis la première danseuse noire à avoir intégré la célèbre compagnie de danse de Berlin, le Staatsballett, qui représente pour beaucoup de jeunes filles et de jeunes garçons un accomplissement autant qu'un doux rêve. Longtemps, ce fut le mien ; souvent, j'ai douté. Les préjugés de notre époque, vécus en France comme ailleurs dans le monde, m'effraient autant qu'ils m'inspirent. Mon pays, la France, traverse un moment difficile et je souhaite par mon histoire, la mettre en valeur si je peux, mais avant tout lui exprimer la reconnaissance qu'elle mérite.

Pour mes huit ans, ma mère m’a offert une place pour aller voir « Le Lac des Cygnes » à l’Acropole de Nice. J’ai été impressionnée par les décors, les costumes, les danseurs, les lumières, la musique… Un monde magique et féérique qui m’a fait déclarer que je voulais devenir danseuse. Un rêve de petite fille qui est devenu réalité ! J’ai eu beaucoup de chance car quelques jours après le spectacle, ma mère a décidé de m’inscrire à des cours de danse. J’ai intégré le Conservatoire de Nice et j’y suis restée quatre ans. Je n’avais jamais fait de danse de ma vie mais la directrice de l’école a vu en moi un certain potentiel et j’ai rejoint le Conservatoire en horaires aménagés. J’avais école jusqu’à 13h puis de 14h à 18h des cours de danse, du lundi au vendredi. A l’âge de douze ans, mes parents ont déménagé à Marseille et j’ai intégré...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi