Pour la première fois en 20 ans, le prix de ce produit du quotidien va augmenter !

Avec l’inflation, le prix de nombreux produits du quotidien ne cesse d’augmenter. Il est donc difficile de faire ses courses sans se ruiner. Cette fois, c’est un produit indispensable qui va coûter plus cher pour la première fois depuis vingt ans. De quoi s’agit-il ?

Depuis quelque temps, de nombreux produits du quotidien sont touchés par une forte hausse des prix. Le problème ? Cette hausse des prix ne semble pas s’arrêter. On compte + 15% pour les pâtes, + 11% pour les viandes surgelées ou encore + 10% pour les farines et huiles végétales. Un nouveau produit indispensable va être touché pour la première fois depuis vingt ans. Les supermarchés vont devoir redoubler d’efforts pour ne pas inquiéter les consommateurs : face à l’inflation, certains prix vont augmenter sans que vous ne le voyez.

Les Français face à l’inflation

Avec le conflit en Ukraine et le réchauffement climatique, la situation actuelle bouleverse les choses. À cela, s’ajoute l’augmentation du coût des matières premières - comme le plastique - ou celui de la production. Tous ces facteurs sont à l’origine d’une flambée des prix : il faut dire qu’aucun produit n’est épargné. Les consommateurs sont à la chasse aux économies, c’est pourquoi de nombreux systèmes ont été mis en place. Par exemple, il existe des comparateurs de prix qui permettent de trouver dans quels magasins faire vos courses au moindre coût. Il y a aussi le site internet anti-crise.fr, une mine d’informations pour les budgets serrés...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Le prix des pâtes va-t-il réellement augmenter ?
Paddington, le film, pour la première fois sur les écrans
Harry Potter X Le Creuset : Une collection magique pour les 20 ans de la franchise !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles