"La première tentation du Christ" : le film présentant un Jésus gay crée la polémique

La représentation d'un Christ gay a valu à un film d'être censuré au Brésil. Des associations catholiques et chrétiennes ont demandé l'interdiction de cette comédie diffusée par Netflix.

La Première Tentation du Christ, vidéo de 46 minutes du collectif d'humoristes Porta dos Fundos, a été mise en ligne par Netflix le 3 décembre 2019. Dans cette comédie loufoque, Jésus arrive dans une soirée familiale surprise au cours de laquelle il est accompagné d’un autre homme, apparemment gay. Pour les associations catholiques brésiliennes, la représentation d'un Christ gay c'en est trop ! Ce scénario a provoqué la fureur des associations catholiques brésiliennes et des milieux conservateurs. “Nous sommes en faveur de la liberté d’expression, mais est-ce que ça vaut la peine de s’en prendre à la foi de 86% de la population ? La question est posée”, a réagi sur Twitter Eduardo Bolsonaro, le fils du chef de l'état brésilien Jair Bolsonaro. Plus d’un million de personnes ont également signé une pétition qui réclamait le retrait de cette fiction diffusée par Netflix.

Le 24 décembre 2019, le siège de la maison de production qui a permis la fabrication de cette vidéo a été la cible de cocktails Molotov à Rio de Janeiro. Une agression qui n'a cependant pas fait de victimes. Face aux tensions générées, un magistrat brésilien a préféré faire interdire la diffusion du film mis en cause. Il explique avoir pris cette décision afin de “calmer les esprits” au sein de “la communauté chrétienne et la société brésilienne”. Mais jeudi 9 janvier, la Cour suprême du pays a cassé ce jugement. Son président, José Antonio Dias Toffoli, a estimé que La Première Tentation du Christ "ne [faisait] pas fi de la nécessité du respect de la foi chrétienne", avant d’ajouter avec un certain humour, "on ne peut pas supposer qu’une satire humoristique ait la capacité d’affaiblir les valeurs de la foi chrétienne, dont l’existence remonte à plus de deux mille ans… ".

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :