Premier tournoi de golf féminin en Arabie Saoudite : réelle avancée ou effet de communication ?

Lydia Menez
·1 min de lecture

Alors que de nombreuses militantes féministes dorment toujours en prison, le Royaume tente de redorer son blason en organisant deux tournois de golf exclusivement féminins, du 12 au 19 novembre. Les spécialistes dénoncent une « stratégie d’images » hypocrite.

L’événement fera-t-il date ?  Le circuit féminin européen, le LET (Ladies European Tour) s'est arrêté pour la première fois en Arabie saoudite. Du 12 au 19 novembre, pendant une semaine, deux événements sportifs exclusivement féminins se sont s'enchaînés au Royal Greens Golf Club, près de la ville de Djeddah. 

La Fédération saoudienne de golf s’est vantée, dans un communiqué rédigé de la main de son président Majed Al Sorour, d’avoir organisé un « moment historique pour le sport féminin dans le Royaume et un moment décisif pour les jeunes Saoudiennes ». Elle affirmait également avoir « hâte d'accueillir ces grands noms du golf féminin dans un tournoi qui a l'ambition de devenir un événement sportif majeur ».

Une instrumentalisation des femmes ?

Première participation d'athlètes saoudiennes aux JO de Londres en 2012, cours de sport pour les filles des écoles publiques depuis 2016, ou encore autorisation d’assister en 2018 à des matchs de football dans trois enceintes du pays… des avancées ont été réalisées ces dernières années en Arabie saoudite dans le domaine du sport. 

Selon Myriam Benraad, politologue spécialiste du Moyen-Orient, cette ouverture fait partie du plan de développement « vision 2030 » déployé par le prince Mohamed ben Salmane. « L’Arabie saoudite a une politique d’ouverture qui obéit à une volonté de communication et de projection d’un modèle de royaume modernisée. Pour s’imposer d’un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi