Les premiers résultats d'admission dévoilés sur Parcoursup

Le HuffPost avec AFP
Les résultats d'admission dans les formations post bac commencent à être dévoilés dès ce mardi 19 mai.

ÉDUCATION - Ce ne sont pas encore les résultats du bac et des autres examens de fin d’année, mais c’est un jour important pour tous les élèves de terminale, étudiants et jeunes adultes en reconversion. Ce mardi 19 mai, à 17h, alors que les lycées et autres établissements d’enseignement supérieur sont fermés depuis deux mois à cause de l’épidémie du coronavirus, la première salve de résultats d’admission sera dévoilée sur Parcoursup

Comme l’an dernier, les jeunes désirant entamer des études après le bac ont pu inscrire jusqu’à dix vœux, avec possibilité de sous-vœux pour certaines formations. La plateforme d’admission post-bac Parcoursup, inaugurée il y a deux ans, intègre cette année toutes les formations reconnues par l’État.

Mises à jour jusqu’au 15 juillet

Jusqu’au 15 juillet, chaque matin, des mises à jour seront effectuées sur la plateforme en fonction des réponses des candidats admis et de ceux sur liste d’attente. Pour chaque vœu formulé, le candidat peut recevoir quatre réponses: “oui”, “oui, si” (l’élève est accepté dans la formation demandée, mais il doit suivre “un dispositif d’accompagnement”), “sur liste d’attente”, “non”. 

Afin que tous les candidats puissent consulter simultanément leur dossier, la plateforme proposera dans un premier temps un mode “consultation”, puis au cours de la soirée du 19 mai, ils pourront commencer à répondre aux propositions qui leur ont été faites.

Ils seront alertés dès qu’ils recevront une ou plusieurs propositions d’admission, assure le ministère de l’Enseignement supérieur. Les épreuves terminales du baccalauréat étant annulées, ces propositions seront envoyées sans interruption, du 19 mai jusqu’au 15 juillet.

Le site Parcoursup conseille aux élèves d’”échanger avec votre professeur principal ou des professionnels de l’orientation” après avoir pris connaissance des premiers résultats. 

L’inquiétude des lycéens

Après une mise en route très critiquée, cette plateforme d’orientation lancée en 2018 devait connaître une année Retrouvez cet article sur le Huffington Post